.

Il se peut qu’un jour vous vous trouviez confronté à une situation hostile où l’enjeu sera votre bien, votre intégrité physique, voire votre vie. Où pour vous en sortir sans dommage il vous faudra savoir réagir vite, avec précision, vigueur et détermination. Ce jour, soyez prêt.

.

Ce que dit le code Pénal.

Article 328 :

« Il n’y a n’y crime ni délit lorsque l’homicide, les blessures et les coups étaient commandés par la nécessité actuelle de la légitime défense de soi-même ou d’autrui. »

Article 329 :

« Sont compris dans les cas de nécessité actuelle de défense les deux cas suivants :
1 - Si l’homicide a été commis, si les blessures ont été faites ou si les coups ont été portés en repoussant pendant la nuit l’escalade ou l’effraction des clôtures, murs ou entrées d’une maison ou d’un appartement habité ou de leurs dépendances.
2 - Si le fait a lieu en se défendant contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence. »

Le simple énoncé de ces textes suffit à mettre en garde d’une part sur la difficulté qu’il peut y avoir à faire qualifier une défense de légitime, et encore davantage sur celle de faire accepter à la justice, le cas échéant, le degré de gravité que vous avez cru bon devoir mettre dans cette défense.
Toutes ces dispositions restrictives de la loi posant les limites de votre droit à la défense, ont bien évidemment pour but d’éviter les abus. Il ne nous appartient pas de juger si ces limites sont trop strictes ou trop lâches : elles sont, et cela suffit à vous condamner ou vous relaxer.

video

video


video

....................... video

video

video

video

video

video